Qui sommes nous?...

Le monde a connu, au cours du 20ème siècle, 2 guerres mondiales. Ces catastrophes ont plongé l’humanité dans un profond désarroi. Les valeurs humaines les plus fondamentales ont été foulées au pied. De nombreuses nations, sur tous les continents, ont été dévastées et leurs habitants profondément ébranlés.

Le tissu économique et social détruit, il faut tout reconstruire.

C’est ce même constat que fait, dans un discours resté célèbre, en 1956, le Rabbi Menahem Mendel Schneersohn.

67181126_2300907476891794_8924420249806176256_o

En conséquence, souligne-t-il, tous les problèmes et les malheurs du monde ne pourront se résoudre que par l’éducation. C’est elle qui permettra d’apprendre aux nouvelles générations la tolérance, l’ouverture, le respect, la compréhension et l’acceptation de l’autre.

Pour atteindre ce but, il  propose la fondation de l’organisation Gan Israël (GI).

Son approche est révolutionnaire pour l’époque. Jusqu’à présent l’éducation se fait de façon institutionnelle parfois dans le cadre du milieu familial. Certes, il existe déjà des colonies de vacances. Mais leur fondement est tout à fait différent : il s’agit de gérer le temps des vacances comme un simple temps de distraction, en « bon de père de famille », à l’image de ce que furent les premiers congés payés d’avant-guerre. Il fallait simplement envoyer les enfants « à la campagne ».

Ce que le Rabbi  propose est d’une autre nature. Au contraire du courant pédagogique de l’époque, il n’hésite pas à affirmer que les vacances sont un moment d’éducation prioritaire. En effet, explique le Rabbi, le temps extrascolaire est une occasion extraordinaire d’approfondir et de consolider chez l’enfant les principes éducatifs.

Dans cette période, l’enfant est débarrassé de toutes les contingences scolaires, de leur rythme effréné. Il est donc dans une prédisposition éducative encore plus grande. C’est le moment idéal pour lui transmettre les notions les plus fondamentales, le socle de son bien être personnel.

Il propose de donner un nom à ces ‘’colonies ‘’ d’un type nouveau : Gan Israël

Gan : mot d’origine hébraïque qui veut dire jardin. C’est la notion de plaisir, joie et bonne humeur.

Israël : le nom du fondateur du ‘Hassidisme dont le principe de vie était l’amour du prochain.

Aux Etats-Unis, le succès de ces « colonies » est fulgurant. 50 ans plus tard, le réseau est international et couvre tous les continents et les sociétés les plus diverses.

Aujourd’hui, en France, il y a plus de 40 centres.

Après une première étape de fondation, il était devenu nécessaire de porter tous les efforts sur la formation et le contenu pédagogique de tous ces centres.

C’est la raison de ce site ou sont proposés, à la disposition de tous les Gan Israel des outils utiles à leur développement.

Liste des Gan Israel en île de France

Lieu

Responsable

Contact

Paris 7e - 15eYossi Mergui06 22 03 33 07
Paris 12e Yossef Martinez06 61 10 62 10
Paris 13eElie Assouline06 20 87 35 05
Paris 19eSecrétariat07 67 57 65 01
Paris 20e - CouronnesMme Sabbath06 23 20 53 39

Lieu

Responsable

Contact

AntonyYoni Bokobza06 46 39 87 85
AubervilliersMme Koskas01 43 52 48 41
BondyMordehai Benaftali06 08 02 48 06
BonneuilYossi Altabé06 65 73 41 30
BoulogneMichaël Sojcher06 20 44 07 63
Bry sur marneIsrael Asseraf06 20 69 24 72
CourbevoieChlomi Bensoussan06 26 41 61 06
Clichy - Levallois *Levi Uzan06 49 54 35 66
Créteil Michael Mellul06 50 97 35 28
EpinayYossef Abrahami06 11 42 15 33
Fontenay/BoisHanna Danan06 23 06 53 69
Les LilasMme Sarfati06 61 50 35 47
La VarenneMme Benelbaz06 28 53 53 17
MontrougeMme Mimoun06 15 70 40 48
Neuilly/SeineMme Benhamou06 69 72 15 53
SarcellesChneor Albou06 98 76 07 00
Villiers s/ marneMendy Mergui06 31 19 94 92
YerresEliahou Attal06 87 51 66 27